mercredi 25 mai 2016

Panne du relais de bougies de préchauffage.

Cette panne concerne les modèles Hyundai ix35 (LM), Santa Fe (CM) et Tucson (JM) qui sont équipés de bougies de préchauffage de type NHTC (Céramiques haute température) ou AQGS (Système de préchauffage rapide avancé).

SYMPTOMES

Difficultés de démarrage à froid.


En lecture des codes défauts à l’aide de l’outil de diagnostic, on relève le ou les erreurs suivantes:



CONTROLES

Pour effectuer les contrôles, nous nous servirons de l’information obtenue à travers de www.dis-net.com en prenant pour exemple le Hyundai Tucson (JM) 2.0 CRDi.

Cette panne est en général due à un défaut dans le système d’alimentation en tension des bougies de préchauffage. Pour cela, nous procéderons de la façon suivante:

Contrôle nº1.

Dans un premier temps, nous vérifierons que les bougies de préchauffage reçoivent la tension du relais de préchauffage. Il est nécessaire d’effectuer ce contrôle contact mis.

Le contrôle s’effectuera à l’aide d’un multimètre en connectant le raccord positif à la borne 1 du relais et le raccord négatif à la masse.


Le relais est en général la cause de cette panne courante. C’est pour cela que la lecture du multimètre pour ce contrôle indiquera une valeur de 0 volt.

Les bougies ne reçoivent donc pas l’alimentation du relais de préchauffage. Il faut ainsi poursuivre avec le contrôle suivant.

Dans le cas où l’alimentation soit bien délivrée par le relais, la panne viendrait d’un problème des bougies de préchauffage elles-mêmes ou de leur faisceau.
 Contrôle nº2

Dans un second temps, nous procéderons à la mesure de l’alimentation du relais de préchauffage. Le contrôle s’effectuera en connectant le raccord positif aux bornes 2 et 4 du relais et le raccord négatif à la masse.


Si la lecture du multimètre indique une tension de 12 volts sur les 2 bornes du relais, l’alimentation du relais est correcte et il faudra procéder au contrôle suivant.

Dans le cas contraire, la panne se situera au niveau du fusible d’alimentation du relais ou sur un des fils qui l’alimente.

Contrôle nº3

Le contrôle suivant est la vérification de la commande d’excitation du relais de préchauffage. Il s’effectue moteur froid et en phase de démarrage.

Il faudra brancher le raccord positif du multimètre à la borne positive de la batterie et le raccord négatif à la borne 3 du relais.


Dans ce cas, le multimètre doit indiquer 12 volts validant l’excitation du relais par le calculateur et permettant  de passer au dernier contrôle.

Si ce n’est pas le cas, il existe une panne sur le fil d’excitation venant du calculateur ou du calculateur lui-même.

Contrôle nº4

Enfin, il faudra mesurer la résistance du relais de préchauffage. Pour ce contrôle, il est impératif que le contact soit coupé et le composant débranché.

Avec le multimètre branché en fonction Ohmmètre, nous brancherons le raccord positif à la borne 2 et le raccord négatif à la borne 3 du relais.

Le résultat de ce contrôle dans le cas où le relais soit en bon état serait compris approximativement entre 50 et 60 ohms. La panne est localisée car ce contrôle montrera un problème de continuité sur la bobine du relais ou une résistance distincte de la valeur mentionnée.

Une fois la panne trouvée, il faudra remplacer le relais de préchauffage en procédant par précaution au contrôle de l’état des bougies de préchauffage.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire