vendredi 3 juin 2016

Comment fonctionne le système Valvematic?

VALVEMATIC - TECHNOLOGIE DE CONTRÔLE DE HAUTEUR VARIABLE DES SOUPAPES D’ADMISSION

La lutte entre les différents constructeurs automobiles dans le développement des systèmes permettant la réduction des émissions et des consommations tout en augmentant les prestations de leurs moteurs a mené la marque japonaise Toyota à développer le système nommé Valvematic de contrôle de hauteur variable des soupapes d’admission.


Le  système Valvematic réalise en coordination avec le VVT-i dual (distribution variable) le contrôle continu de la variation de la hauteur de la soupape d’admission, de l’angle d’actionnement de la soupape d’admission, de l’ouverture totale du papillon des gaz et de la synchronisation de la soupape d’admission en fonction des conditions de fonctionnement du moteur. 

Cela améliore le rendement du moteur et permet une économie de consommation de carburant. La hauteur des soupapes d’admission varie entre 0,09 mm et 11 mm selon les nécessités du moteur.
Une des particularités de ce système est que l’ouverture du papillon du conduit d’admission est totale (comme pour un moteur diesel) pour réduire las pertes par pompage quelque soit la vitesse moteur. 

Ainsi que le système Valvematic saura, en fonction des informations que l’ECM (unité de contrôle du moteur) collecte du capteur PMH (tours moteur), de la NTC (température du liquide de refroidissement), des capteurs HALL de position d’arbres à cames d’admission et d’échappement, du capteur MAF (mesureur de débit d’air aspiré) et du capteur de position du papillon d’admission (au travers de la EDU, unité de contrôle du servomoteur), de combien de millimètres doivent s’ouvrir les soupapes d’admission entre les 0.09 mm et 11 mm (valeurs commentées précédemment) selon les nécessités et pour que le moteur tourne à la vitesse demandée par le conducteur.

La mise en oeuvre de ce système nécessite le montage d’une pompe à vide pour fournir la dépression appropriée pour l’assistance au freinage étant donné que le papillon d’admission est constamment ouvert et qu’il n’existe pas de différence de pression entre l’entrée et la sortie de celui-ci.


FONCTIONNEMENT

En fonction des données envoyées par l’ ECM (unité de gestion moteur) à l’EDU (unité de contrôle du servomoteur), celle-ci demande au servomoteur du Valvematic d’effectuer un mouvement axial d’allongement ou de rétraction de l’axe de contrôle . 

Ce dernier transmettra ensuite ce mouvement au travers des pignons hélicoïdaux aux poussoirs de soupapes d’admission.




SYNOPTIQUE DE FONCTIONNEMENT



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire